samedi 27 octobre 2012

Anime : Detroit Metal City


Langage et scènes pouvant choquer 

Je me suis décidée, désormais ce sera un blog semi-littéraire semi-anime ! Même si j'ai tendance à les regarder très lentement, donc il n'y en aura pas beaucoup.

Résumé pas forcément Nayiesque :

Soichi Negishi est un jeune homme timide et doux qui rêve d'une carrière de musicien de pop suedoise. Or, ses rêves ne se réalisent pas comme il le faudrait, de sorte qu'il a fini par devenir le chanteur principal et guitariste d'un groupe de Death Metal appelé "Detroit Metal City". En costume de scène, il est Johannes Krauser II. La rumeur dit qu'il est un démon du terrorisme de l'enfer, qu'il a tué et violé ses parents, et qu'il exerce son pénis géant de la mort (Death Penis) sans retenues (il est accusé de nombreux viols), il sait aussi dire le mot "rape" (viol) dix fois en une seconde. Negishi méprise DMC et tout ce qu'il représente, mais il ne peut s'en détacher car avec lui, il connait la gloire, contrairement quand il essaie de démontrer son talent pour la pop.

L'avis tout à fait Nayiesque :

Je ne sais pas trop par quoi commencer à propos de cet anime, qui est très différent de ce que je regarde d'habitude. Ce n'est pas que je suis particulièrement amour, fleurs, petits coeurs roses et tout ça. 

Commençons par le premier point. Vous remarquerez que je suis en train de chercher ce que je dois écrire. Je ne sais pas trop comment présenter cette critique, mais ça va venir. Faisons un premier point sur "comment je suis arrivée à regarder cet anime".

En fait, c'est assez simple. J'en ai entendu parler, c'était sur le site du Joueur du grenier je crois ! D'ailleurs, c'était un de mes premiers animes. Ah la la, ma période pré-Otaku, des souvenirs assez... Etranges. Comment je pouvais survivre sans mes animes ? Je suis en train de me le demander. Ah oui, je lisais. A cette époque là, encore aucun manga. A ce moment là, j'avais regardé juste quelques épisodes de One Piece, et... C'est tout. Je change vite quand même... Donc, je l'ai découvert sur le site de JDG.

C'est le seul générique d'anime que j'ai jamais chanté en essayant de ne pas hausser la voix. L'opening "Setsunai" est très facile à retenir mais les paroles ne sont pas vraiment celles que les parents ont envie d'entendre sortir de la bouche de leur fille...

Alors, passons au deuxième point... Qu'en ai-je pensé ?

Je ne me souviens plus tout à fait parce que c'était en février, mais j'ai bien aimé. A quelques moments j'étais morte de rire. Oui, c'est un peu dégueu à certains moments, voir tout le temps, voir en fait super dégueu, mais c'est tellement décalé que j'aime bien. L'histoire est l'air de rien bien construite, et les rebondissements pour la plupart inattendus... Et hilarants. La fin était très sympathique également. Je sais que ce n'est un avis ni long ni constructif, mais ça fait un peu trop longtemps pour que je m'en rappelle. Aussi, il est très court. En effet, il ne compte que 12 ou 13 épisodes, je ne m'en souviens plus.

Le dernier point et non le moins important : les personnages.

Negishi, le personnage principal, m'a un peu laissée perplexe. Autant sa double-personnalité, j'adorais sa manière de gérer ça, et son côté Krauser me faisait bien rire aussi... Autant à certains moments j'étais un peu perdu. Il oscillait d'un côté à l'autre. Je ne suis pas la seule à penser qu'il est un peu schizo, j'en suis sûre et certaine. 

Les deux autres membres du groupe... En fait, je ne me rappelle pas particulièrement du bassiste, mais plus du batteur. Je me rappelle qu'à beaucoup des moments où on le voyait, j'étais carrément pliée en deux. Il ne parle presque pas durant l'anime, mais chacun de ses passages est mémorable à mes yeux.

Je me rappelle aussi de leur manager, ou quelque chose dans le genre. Jamais vu un personnage aussi tordue qu'elle ! Je n'étais pas spécialement en train de rire quand elle apparaissait, mais je l'aimais bien quand même.  Aaaah, les tordus....

Je pense qu'il y avait aussi cette fille dont Negishi était amoureux, Yuri je pense. Mais je ne sais plus du tout comment elle était. Mignonne, je suppose, gentille aussi. Il y avait eu pas mal de situations assez étranges entre eux deux, tout de même...

Voilà, comme je ne m'en souviens plus trop, je ne mettrai pas une note très précise, on va donc dire 15/20. Je promets que les autres critiques d'animes seront bien plus complètes que celle-là !

Tu as aimé rire en regardant cet anime ? Je ne sais pas quoi dire... Aucun anime qui aurait la chance de te plaire ne me traverse l'esprit ! Si vous avez des suggestions...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire