mercredi 23 janvier 2013

Film : Big Fish


Résumé pas forcément Nayiesque :

L'histoire à la fois drôle et poignante d'Edward Bloom, un père débordant d'imagination, et de son fils William. Ce dernier retourne au domicile familial après l'avoir quitté longtemps auparavant, pour être au chevet de son père, atteint d'un cancer. Il souhaite mieux le connaître et découvrir ses secrets avant qu'il ne soit trop tard. L'aventure débutera lorsque William tentera de discerner le vrai du faux dans les propos de son père mourant.

L'avis tout à fait Nayiesque :

Comment vivre sans voir ce film ? C'est la question que je me suis posée après avoir vu ce film, il y a déjà un an. En effet, il ne s'agit pas simplement d'un film que j'aime bien, mais de mon film préféré, ni plus, ni moins. 

On nous propose ici un film qui sort des habitudes de Tim Burton. Ce film est magique, mélancolique, poétique, on ne peut que l'adorer. L'histoire est envoûtante. A aucun moment je ne me suis ennuyé en le regardant, ce qui est très rare avec moi. 

Big Fish n'est pas un film que l'on raconte, c'est un film conté. Il a une ambiance très particulière que j'ai aimé et qui m'a vraiment transporté. Il a vraiment un petit quelque chose qui fait que... Whaouh. On est vraiment la personne à qui on raconte l'histoire. Et finalement, on ne peut que se demander si c'est la vérité. Mais à la fin, il n'y a plus rien qui nous rattache à cette question.

Vraies ou fausses, les histoires font partie intégrantes du film et de sa poésie.

Je ne peux que vous dire de courir voir ce film. Pour moi, c'est LE film que l'on doit voir au moins une fois dans sa vie. Par conséquent, je ne peux pas vous en dire plus pour vous laisser le plaisir de regarder. Bon visionnage.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire