dimanche 10 février 2013

Vie d'une flemmarde 3 : BWAH !

Hors - Vie d'une flemmarde : Pour me faire pardonner du deuxième vie d'une flemmarde au ton très dépressif, je vous propose ici un article pour lequel je me suis vraiment appliquée afin qu'il reste dans le ton léger du délire complet. Prévenez moi sur des prochains thèmes pour la semaine prochaine, et d'ici là, soyez sages et allez aider smoshfrance !


J'aime trouver des titres philosophiques et émouvant à mes petits narticles tout gentils. Je suis au courant que vous venez de lâcher une petite larme à la vue de la présentation magnifique.

-Oh Mon Dieu, elle nous a encore offert un titre à la con... *snif*
Ce titre était subtilement placé pour vous indiquer que l'on va parler de... Guitare bien sûr ! Hein ? Mais... Non... Vous l'aurez compris, j'aurais pu vous parler de Lapins Crétins, en réalité cet article se portera uniquement sur le mot "BWAH !" qui a une profondeur philosophique et émotive rarement exploitée. J'ai décidé de faire un Vie d'une flemmarde uniquement sur ce thème-là, parce que comme peut le laisser penser le titre, je suis une flemmarde alors pour mes thèmes je me casse pas la tête pour en trouver un incroyable. Alors, je sais ce que vous vous dites. Oui, je suis dans votre cerveau, je vous vois, je sais tout ce que vous pensez, faites, et pensez que vous n'êtes pas des Nayiens. Le monde entier est Nayien. Sans le savoir. Même moi, je ne le savais pas avant de l'écrire, vous voyez à quel point le secret est bien gardé.

- Mais pourquoi tu nous mets deux articles dans le week-end si ils sont nuls ?
Je te répondrai que c'est MON blog et que je fais ce que je veux. Na.
Bref, il existe quelques situations dans laquelle on peut placer le mot "BWAH !" sans paraître complètement cinglé. Je ne vais citer ici que les plus connues et utilisées afin de ne pas partir trop loin dans des situations spécifiques. Je ne citerai que les cinq plus courantes, néanmoins comprenez que le travail pour acquérir autant de situations m'a demandé beaucoup d'effort, j'ai même du faire le tour du monde sur une voiture miniature et je vous dis pas à quel point ça coule facilement ces conneries.

Première situation possible : vous êtes un lapin crétin.

Dans ce cas-ci, vous êtes vraiment des privilégiés. En effet, vous pouvez le dire autant que vous voulez, on vous excusera parce que vous êtes un peu con-con. Et en plus, vous êtes un lapin, et nous savons tous qu'il n'y a pas plus mignon qu'un lapin. Personne ne peut rester insensible face à ces adorables petites bestioles, même si dans ce cas vous aurez plus des yeux extra globuleux et une tronche franchement discutable, vous n'en restez pas moins adorable. BWAH sera votre mot de référence, votre raison de vivre, votre façon de voir la vie en rose, ni plus ni moins. Essayez d'estimer la chance que vous avez. Peut-être que vous ne comprendrez rien à ce que je viens de dire, mais n'oublions pas qu'un privilège en vaut un autre.

Deuxième situation possible : votre entourage est exclusivement composé de lapins crétins

Encore mieux : cette fois-ci, la prononciation du mot sacré peut vous assurer une place dans un groupe ! Ça fera du bien à l'asocial refoulé que vous êtes. Effectivement, le groupe d'amis que vous vous serez fait ne seront pas foutu de faire autre chose que de rigoler, hurler BWAH et marmonner des choses inintelligibles, comme on dit il vaut mieux ça que rien. Je suis certaine que leur langage est très élaboré et qu'en les côtoyant, vous pourrez les comprendre. L'utilisation du BWAH est tout de même une bonne moitié de leur langue, ce sera simple pour vous.

Troisième situation possible : vous êtes tout le temps en slow-motion

Quoi ? Vous pensiez que les plans au ralenti dans les films sont dû  au montage ? Inculte que vous êtes, vous êtes prêt à vraiment croire n'importe quoi. Le slow-motion est bien entendu une maladie, dont le nom scientifique est du latin sloworum motioni(te), qui condamne son malade à faire toutes ses actions au ralenti. Bien entendu, cette maladie touche aussi à la parole, comme la bouche et les cordes vocales en seront infectées. Votre cerveau voit-il où je veux en venir, maintenant ? Et oui, comme de toute façon personne ne comprendra un traître mot de ce que vous dites, vous pourrez placer un BWAH ! en toute discrétion ! Si ça c'est pas de la chance, je ne sais pas ce que c'est. Alors au lieu de vous lamenter sur cette odieuse maladie, profitez-en un maximum pour placer votre mot préféré au détour d'une phrase incompréhensible. Effet garanti. Malgré l'efficacité garantie à 100 % - de toutes façons je refuse de vous rembourses quoi que ce soit si vous ratez votre coup, en plus vous avez lu ces précieux conseils gratuitement, alors je refuse catégoriquement de payer - c'est une des techniques les plus difficiles à appliquer. Cette maladie s'attrape le plus souvent en faisant de la pub pour un quelconque produit pouvant rendre plus propre une partie de votre corps, ce qui n'est pas donné à tout le monde.

Ce pauvre chien souffre de sloworum motionite  aiguë


Quatrième situation possible : vous vous cassez magistralement la gueule

Je ne vous cacherai que cette technique de fourbe est celle que je préfère le plus utiliser en raison de sa facilité à appliquer. Très simple en ces périodes de verglas ( verglas : nom com. masc. plaque de glaces chiantes qui vous font tomber toutes les secondes mais qui ne vous ralentiront jamais assez pour être dispensé de cours. Voir aussi : connerie monumentale.) : il vous suffit de vous ramasser magnifiquement bien. Evidemment, ce n'est pas donné à tout le monde, il faut avoir un certain don pour se faire mal par les moyens les plus ridicules possibles. Mais un peu d'entraînement quotidien avec des exercices facilement réalisable partout, comme s'entraîner à ne pas voir les murs pour mieux se les prendre en pleine face ensuite pour ne citer que le plus connu, et vous n'aurez aucun problème pour faire un vol plané. Il est bien connu qu'une courte phase de slow motion arrive chez les gens qui tombent, pendant ce moment profitez en pour placer votre BWAH ! Il est même probable que l'on ne l'entende pas, couvert par le bruit du rire de vos fumiers d'amis ou le bruit d'un os qui se brise, mais ça fait partie de la vie quotidienne, j'ai envie de dire. N'oubliez tout de fois pas de nettoyer le sang qui s'est délicatement sorti de votre nez lors de l'impact ; certes le rouge vif sur blanc c'est très joli, mais lorsque ça vire couleur menstruation, beaucoup moins. Merci de penser à nos pauvres petits yeux, après tout , comme dirait Sacha de Pokémon " Le "BWAH" ça se mérite !". Je vous laisse trouver l'épisode en question où il le dit. (traduction : je vous laisse regarder l'intégrale de pokémon pour rien, bande de glands)

Cinquième situation possible : vous êtes en manque d'inspiration pour une chute dans un article

Mais évidemment, il n'y a que les mauvais bloggers ou les filles sadiques qui usent de cette technique franchement discutable.

...
...
...

BWAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire