dimanche 7 avril 2013

Kamisama Hajimemashita - Anime chiant avec un tsundere = incompréhension

IMPORTANT : Si je n'ai pas aimé, je respecte les auteurs et les fans du livre. Tout ce que j'y dis n'est pas à prendre méchamment, c'est du second degré avant tout ! :)

Résumé pas forcément Nayiesque :

Le père de Momozono Nanami est dépendant des jeux d'argent et se moque d'avoir des dettes. Seulement, après avoir perdu tout l'argent de la famille, les conditions de vie deviennent très difficiles. Son père décide de fuir la maison et laisse sa fille, Nanami, sous les dettes. Ne pouvant plus payer le loyer, elle est expulsée de son appartement et se retrouve à errer dans les rues. Mais sa rencontre avec un jeune homme étrange qui l'embrasse sur le front va bouleverser entièrement sa vie d'adolescente.

L'avis tout à fait Nayiesque :

Vous savez, j'ai beau être une rageuse de lvl 80, je n'ai pas l'habitude de m'énerver sur les animes, tout simplement parce que je trouve toujours quelque chose à mettre en avant pour oublier mon agacement, comme un personnage particulièrement sympa, ou une excellente OST. Même un générique peut me faire oublier quelques instants tout ce qui m'énerve. Seulement, cet anime n'a rien d'extraordinaire, il est même le pire que j'ai jamais regardé pour l'instant. Le seul anime sur lequel j'ai fait des ragequits, c'est quand même pas rien.

Je ne peux pas juger par rapport au manga puisque je ne l'ai pas lu et que je ne le lirai jamais, pour rester dans le doux espoir que l'adaptation est foireuse. Parce que c'est vraiment du grand n'importe quoi... Dans le mauvais sens du terme.


Les personnages sont bien plus choupis kawaii dans le manga, niveau graphisme...
Déjà, l'introduction dure à peine 2 minutes, on apprend simplement que Nanami s'est faite expulsée de chez elle. Mais franchement, même si c'est censé être une comédie, elle aurait pas pu être un peu triste, non ? Je m'attendais à la voir sortir son téléphone et dire sur son skyblog "lol chuis à la ruuuuu XD XD XD XD XD DXDD XDXDXDDDD" tout en faisant un rire de débile mentale. Je ne sais pas, pleure, roule toi par terre, aie une réaction un peu normale ! Non, elle va aider un inconnu monté dans un arbre pour échapper à un chien. Je veux bien que la bonté des héroïnes est souvent très élevée, mais là, il faut pas exagérer non plus. N'oublions pas qu'ensuite elle va aller habiter dans la maison qui se trouve être un temple abandonné d'un inconnu qui a un caractère de chien, qui plus est un renard.... Tout va bien.

Cet anime ne me tentait pas du tout au départ, qu'on se le dise. C'est après avoir appris qu'il serait mis en place dans un univers de yokais que j'ai voulu le regarder. Je ne m'y connais pas du tout en yokais, mais ils m'intéressent beaucoup. 

L'ordre des événements dans le scénario ont définitivement été tirés au hasard, ce n'est pas possible autrement. On ne demande pas grand-chose, juste de la cohérence. Là, on oublie ce qu'il s'est passé dans l'épisode précédent en l'intervalle de 5 minutes. Il y a un bref flash-back de début d'épisode conté par la douce voix mélodieuse du narrateur qui me hérisse les poils à chaque fois que je l'entends. 

Il ne faut pas croire, même si je n'en regarde pas tant que ça, je lis beaucoup de shojos et je les apprécie. Ce n'est donc pas le genre le problème, alors c'est définitivement l'histoire, en effet, elle est mal foutue au possible. Aucun personnage n'est intéressant (même si j'ai bien aimé Mizuki, mais c'est bien le seul), les ennemis sont complètement stupides, les liens entre les personnages ne sont vraiment pas compliqués à deviner (qui dira qu'il n'y a aucun lien entre Nanami et... Machin-truc-chose, la fille dont Tomoe était le familier précédemment ? Elle s'appelait Yukiji, si je me souviens bien.). Rien ne rattrape Kamisama Hajimemashita en temps qu'anime propre. Mais faisons un petit arrêt du côté technique, peut-être marquera-t-il quelques points ?


Tomoe a un peu beaucoup la classe quand même, pour un tsundere  que je n'aime pas (chose rare)
Comme je le disais dans l'intro, c'est une cause désespérée, car côté technique, ça reste juste correct.

Les graphismes ont un côté très amateur qui ne fait rien d'extraordinaire. C'est du classique shôjo, ça passe sans problème mais ça n'a rien de transcendant. Alors que du côté de l'animation, c'est plan fixe sur plan fixe.  Pas un très gros budget, peut-être, doit-on le rendre tellement désagréable à regarder pour autant ? 

Je ne fais pas de point sur les voix d'habitude, mais là je m'en sens obligée. Je ne sais pas qui sont les seiyus du narrateur et de Orikiri et son compagnon, mais ce sont les voix les plus insupportables de l'univers entier, qui me hérissent les cheveux sur la tête. Je n'en pouvais plus de leurs "blablabla Nanami-sama blablabla Tomoe-dono blablabla gozaimasu" à tout bout de champ. Sinon, dans l'ensemble les voix sont très bonnes, même si Nanami a franchement une voix de nunuche. Le seiyu de Tomoe est excellent, je vais essayer de voir dans quel anime il pourrait avoir joué. Pas immédiatement, pour que je puisse me défaire de l'image de Tomoe à l'écoute de sa voix.

 EDIT : Et n'oublions pas Mizuki qui est doublé par ce fameux doubleur dont sa voix me fait saigner abondamment du nez. Et oui, c'est sûrement une des seules raisons pour laquelle je l'aimais bien. 
Comme d'hab, il était excellent, à un  point où je l'ai même pas reconnu (j'ai honte)

Pour ce qui est de l'OST, je n'en parlerai pas tellement elle est peu variée et sans intérêt, mais je fais mon passage rapide sur l'opening et l'ending pour terminer mon défoulement total.



Pour commencer, je tiens à dire que ce n'est pas du tout mon style de voix. Les voix kawaii toutes mignonnes ce n'est vraiment pas mon truc (sauf quand c'est vraiment assumé à fond, comme Kyaru Pamyu Pamyu par exemple), je suis plus voix rauques ou puissantes, tout le contraire de la mienne quoi. Mais cet opening a non seulement une facilité étonnante à s'infiltrer dans les cerveaux, mais en plus les paroles sont complètement stupides. Je voulais poignarder l'opening à chaque début d'épisode, ce qui, je vous l'accorde, n'est pas très facile.



C'est déjà mieux pour l'ending, mais je n'arrive pas non plus à accrocher. C'est la même chanteuse que pour l'opening, ceci explique peut-être cela... La mélodie est entraînante, mais les paroles sont toujours aussi stupides... 

C'est finalement aussi désagréable de regarder cet anime que d'en parler. Vous l'aurez compris, je ne vous le conseille vraiment pas. Sur ce, à bientôt pour plus de positivité j'espère ! :3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire