samedi 15 juin 2013

Uta no Prince-sama Maji Love 1000% : Mon héroïne ne peut pas être aussi énervante !?

IMPORTANT : Suite au commentaire d'une personne que j'ai supprimé un peu automatiquement (si tu me lis, je m'en excuse, et j'aimerais pouvoir te répondre directement), je voudrais mettre les choses au clair : ce que je dis dans cet article est principalement du second degré ; certes je n'ai pas aimé, mais je respecte ses fans et ceux qui l'ont créé. Je ne voulais pas me montrer méchante, et je suis désolée si tu l'as pris ainsi. J'espère que tu ne m'en voudras pas, et je m'excuse encore une fois. 


Résumé pas forcément Nayiesque :

Nanami Haruka est une jeune fille timide qui rêve de devenir une auteur-compositrice de talent. Elle se fait donc accepter dans l'école Saotome Gakuen, une école spécialisée dans le chant qui a pour but de propulser au sommet de futures idoles.
Dans cette école où les locaux comprennent des studios d'enregistrement et des théâtres, tous les cours sont donnés par des célébrités.
L'un des programmes de l'école consiste à faire des paires au hasard formées d'un auteur et d'un interprète.

Haruka va se retrouver malgré elle a choisir parmi les six garçons à vouloir faire équipe avec elle.
Mais va-t-elle vraiment devoir travailler avec un seul d'entre eux ? Va-t-elle réaliser son rêve?
Et que manigance le principal de l'école ?


L'avis tout à fait Nayiesque :

Sachez tout d'abord qu'il y a deux manières de regarder UtaPri (on l'appelera comme ça pour faire court). L'une en le prenant en sérieux, l'autre armé de blagues de merde avec des amis (ou twitter si on en a pas qui veulent s'infliger un anime). J'ai d'abord essayé de regarder sérieusement. Après 3 minutes, j'ai changé d'avis.

ALERTE ROUGE ! FABULOUS DETECTE !
A1 Pictures le fait vraiment exprès c'est pas possible, je suis sûre qu'ils rigolaient en animant les scènes tellement c'est concon. Enfin, retour au point le plus important parmi tous, le scénario, ou ce qui voudrait se faire appeler comme tel.

Donc, notre héroïne, Nanami Haruka, visiblement malvoyante-alien-zombie (rayez les mentions inutiles) débarque en retard à son examen de passage, et le garde ne veut pas la laisser passer (normal, tous les gardes sont des connards apparemment). Alors arrive le premier bishonen aux cheveux rouges flamboyants tellement pas naturels qu'il prend sûrement un bain de ketchup tous les jours, qui veut la laisser passer parce que c'est le coup de foudre au premier regard... Sûrement ses yeux, ils ont des propriétés hypnotisantes je pense. Mais il n'est pas assez puissant pour la laisser passer, alors arrive le deuxième gars avec une mèche très perturbante qui raconte une connerie sur l'innocence de Nanami (à ce point-là c'est plus de l'innocence, c'est de la connerie ouais), mais sa puissance n'est toujours pas over 9000. Alors, le garde reçoit un coup de fil qui lui dit que si il ne laisse pas la gamine passer, il va se faire changer en pierre dés qu'il croisera son regard, alors elle passe et OH ÉNORME SURPRISE ! Elle est acceptée dans l'école où se déroule l'action. Bah ouais, ça serait con qu'elle rate l'examen d'entrée.

Alors, pendant le reste de l'épisode elle rencontre tous les autres jusqu'à la fin où elle rencontre l'autre qui est tellement ténébreux et qui ressemble parfaitement à son idole, mais en fait c'est son frère jumeau, et au fait Nanami, si t'avais pas été aveugle, je t'aurais tué pour ne pas avoir vu que c'était vraiment lui. Sauf qu'ils ont EXACTEMENT les mêmes voix sans aucune exception. Alors, prout, Nanami, t'es pas sourde.

Le reste de l'anime ? Mais il est d'une intelligence rare avec des bishonen à tous les étages, des conneries, des chansons, des conneries, des séquences émotions qui te donnent envie de tuer cette héroïne pourrie, et beaucoup de conneries surtout.

Et surtout cette fin qui dit tout ! Elle peut pas choisir entre tous ces gars trop FABULOUS, alors elle fait un groupe qui s'appelle Starish ! Et oui, vous ne rêvez pas, ça veut rien dire, mais ça on s'en fout après tout on est dans un anime, on fait ce qu'on veut y aura quand même des groupies qui crient comme des malades mentales.

Vous l'aurez compris ce scénario est prévisible et pue le déjà-vu à 1000 km à la ronde, mais si on est armé de blagues de merde, ça passe tout seul et dans la bonne humeur, même quand Nanami rougit quand l'autre con à la mèche l'appelle "Petite brebis", tu peux rire (en pleurant un peu de désespoir quand même hein) ! N'est-ce-pas fabuleux ?

Mais après tout on est pas là pour l'histoire, on est là pour les mecs ! Alors ils sont comment ?

Ils sont 7. Donc, faisons un top 7, ça serait tellement original et poignant !

7. Aijima Cécil


Mais à quoi tu sers. Même en lisant les spoilers relatifs à la saison deux, ça n'en reste pas moins totalement inutile. Et un peu creepy sur les bords, parce que c'est un chat, même s'il a forme humaine. Et qu'il y a une possibilité de finir avec lui (dans le jeu en tous cas). Alors si en plus il n'a aucune utilité, je dis non, merci, va dans un autre anime où tu as ta place, Cécil. Car un jour, tu auras la gloire, j'en suis sûre !

6. Jinguji Ren


Bonjour, je m'appelle Ren, j'ai une mèche qui tient on ne sait trop par quel miracle et je suis programmé pour être le gentleman riche stéréotype, enchanté. Pourquoi ce personnage m'exaspère-t-il autant ? Je ne sais pas. Et pourtant, c'est le cas. Il est trop parfait et il appelle la fille dont il est amoureux petite brebis. Heureusement que Nanami est... innocente, hein.

5. Shinomiya Natsuki


Faut pas croire, au début, je l'aimais bien. Il était rigolo, constamment dans la lune, et puis il comparait Nanami à son chien, ce qui m'a fait très plaisir dans mon petit coeur. Mais tiens, ajoutons lui une double personnalité, ça sera tout de suite plus cool ! Et bah non, parce que sa deuxième personnalité est juste horriblement énervante ! Heureusement qu'ils n'en parlent que durant un épisode, sinon je crois que je n'aurais pas pu tenir le choc, sous un tel amas de kk.

4. Hijirikawa Masato


En fait, si je le mets en quatrième c'est parce que... Ouais en fait non, je m'en fous d'Hijirikawa. TOUT LE MONDE se fout d'Hijirikawa.
Et puis, cette coupe de cheveux quoi.

3. Ichinose Tokiya


Je ne ressens pas d'aversion totale pour lui. Il est plutôt sympa. Même s'il est un peu trop en mode "chuis tro d4rk" et qu'il prend un peu les gens pour des cons (bon, ils le sont, mais c'est pas une raison quand même !). Il est doublé par Miyano Mamoru, ce qui est certainement un facteur très important. D'accord, c'est le seul facteur important en fait.

2. Kurushu Shô


Il est sympa, et très très très japonais. Il a des yeux flippants aussi. Mais on s'en fout. Il est attachant, et je l'aime vraiment beaucoup, malgré son vernis que je ne cautionne pas (pourquoi lui quoi D:). Et c'est le même doubleur que Katsuragi, alors fuck yeah.

1. Ittoki Otoya


Otoya, sache tu es choupinou, que j'ai un faible pour les cheveux d'une couleur pas naturelle (coucou Garry) et que en fait je t'aime beaucoup. Il est l'ami qu'on voudrait tous avoir : joyeux, gentil, et il joue de la guitare. Alors même si je suis la seule, je préfère les gentils moi, na.

Du côté des autres personnages, à part cette Nanami que je voudrais bien tuer, ils sont globalement cools. Surtout le staff de l'école, trop fabulous pour être vrai.

Maintenant, venons saluer la technique.

Je dois bien avouer que les graphismes sont vachement jolis (sauf le chara-design de Nanami foiré, bien sûr) et par rapport au jeu original, c'est vraiment carrément beau. Et les couleurs sont tip top, en plus l'animation est fluide, alors yay !

Openingu ~~


kk spotted. Pour un anime qui parle de musique, je m'attendais à plus de qualité pour ce qui est supposé nous accrocher. Et bah non, on a une chanson soublimissima toute pourrie avec des images pourrie et une héroïne pourrie.

Endingu ~~




MON DIEU. QUE C'EST ADDICTIF. C'était le meilleur moment de tous les épisodes ! Je le connais par coeur, et c'est même pas une blague. Même que parfois je fais la danse avec eux. Musicalement, on est loin du oh la la c'est tellement cool, mais c'est prenant.

Pour résumer, Uta No Prince-Sama est un peu tout pourri. Après, si tu as besoin de te moquer de quelque chose, c'est parfait, donc vaut mieux le garder dans un coin juste au cas où (c'est pour le travail).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire